Autres habitants

Un bref descriptif des habitants de la forêt qui ne chassent pas les souris mais peuvent être dangereux ou gênants.

  • Ecureuils
    Ecureuils

    Très agiles dans les arbres, les écureuils sont inoffensifs, mais ont la fâcheuse manie de voler de la nourriture aux souris. Ils s’organisent en petits groupes et mènent ainsi des embuscades ou des cambriolages, fuyant dès que la défense s’organise.


    Cet automne près de Saules ils furent repérés rapidement alors qu’ils dérobaient des noisettes sur le chemin de retour des récolteurs et ils repartirent sans causer de dégâts… et sans leur queue !

  • Mouffette
    Mouffette

    Souvent solitaires, les mouffettes peuvent se rencontrer à toute saison, mais particulièrement au début du printemps, lorsque la Frontière d’Odeur est affaiblie et que la nourriture se fait rare. Elles sont particulièrement bornées et peuvent représenter un réel danger car il leur arrive de manger des souris ! De plus, elles peuvent projeter un gaz toxique qui peut rendre gravement malade.


    Cette année une mouffette se mit en tête de profiter des réserves de Noirlac : il fallut que des gardes lui fassent manger de la nourriture empoisonnée pour qu’elle aille voir ailleurs.

  • Pic épeiche
    Pic épeiche

    Les pics ne représentent aucune menace. En fait, ils sont souvent utiles, mangeant des insectes dangereux ou destructeurs. Malheureusement, les pics sont aussi une nuisance : lorsque l’un d’entre eux s’installe dans un arbre occupé par une ville, ses coups de bec sont insupportables pour les habitants.


    Ce fut le cas récemment à Saules : les gardes l’expulsèrent à l’aide d’un filet, lors d’une belle démonstration de haute voltige.

  • Autres habitants

    Les Souris Dansent Kuzor